Qui fait quoi ?

VILLES en questions repose sur la conduite d’enquêtes par des groupes de lycéens des deux rives de la Méditerranée. Avec l’appui de chercheurs, de médiateurs et de leurs enseignants ils adoptent la démarche scientifique pour mieux comprendre les liens sociaux dans leur quartiers.

Les jeunes ?

Rencontre avec une chercheuse © IRD, DR

Rencontre avec une chercheuse © IRD

Les lycéens algériens, marocains, tunisiens et français sont missionnés par l’IRD et la Villa Méditerranée pour réaliser une étude sur les liens sociaux dans leur ville avec les outils de chercheur en sciences sociales. Ils restituent leurs travaux à travers le site internet du projet et lors du colloque final. Pour en savoir plus sur les groupes…

Les enseignants  ?

Ce sont les pilotes des groupes. Professeurs d’Histoire-Géographie et de Sciences économiques et sociales, de Sciences de la Vie et de la Terre, de Français, ils mobilisent, préparent, accompagnent et conseillent leurs élèves dans leurs enquêtes.

Les médiateurs ?

Sociologues, anthropologues ou ethnologues de formation, ils sont le lien entre les enseignants et les chercheurs et entre les jeunes et les chercheurs. En concertation avec ces derniers, ils animent des ateliers d’appui à la conduite d’enquête et les rencontres élèves-chercheurs.

Les chercheurs ?

Géographes, économistes, démographes, sociologues, anthropologues, historiens de l’IRD ou d’organismes partenaires. Ils sont les garants scientifiques des études menées par les groupes de jeunes. En 2015 – 2016 les chercheurs suivants participent au dispositif :

Isabelle HILLENKAMP, socioéconomiste, chargée de recherche à l’IRD (CESSMA)
Véronique DUPONT, démographe, directrice de recherche à l’IRD (CESSMA)
Alain PIVETEAU, économiste, directeur de recherche à l’IRD (PRODIG)
Fatma OUSSEDIK, sociologue, professeure à l’université d’Alger (CREAD)
Romain SIMENEL, ethnologue, chargé de recherche à l’IRD (PALOC)
– Makrem MANDHOUJ, géographe, enseignant-chercheur à l’institut des hautes études touristique de Sidi Dhrif (IHET) – Université de Carthage
Mohamed ADERGHAL, géographe, enseignant-chercheur à l’université de Rabat (E3R)
Bruno ROMAGNY, économiste, directeur de recherche à l’IRD (LPED)