Phase pilote

Le dispositif a été lancé en 2011-2012 avec le soutien de la Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale (DR­JSCS), en partenariat avec l’Association méditerranéennes des sciences sociales appliquées (AMSSA) et l’Association des enseignants de sciences de la vie et de la terre de Casablanca (AESVT).

 

Six groupes de jeunes répartis dans cinq lycées, dont trois en France en Région Provence Alpes côte d’Azur et deux au Maroc (au total une centaine de jeunes), ont participé au projet. Ces groupes étaient issus des établissements suivants :

  • Lycée Jaafar El Fassi Fahri (Casablanca, Maroc) : un groupe de lycéens encadrés par leurs enseignants d’Histoire-Géographie
  • Lycée Khadija Oum Mouminine  (Casablanca, Maroc) : un groupe de lycéens encadrés par leurs enseignants d’Histoire-Géographie et de Français
  • Lycée de la Montagne (Valdeblore, France) : un groupe d’élèves en classe de première, encadrés par leur professeur d’Histoire-Géographie
  • Lycée St-Exupéry (Marseille, France) : deux groupes d’élèves en classe de seconde, encadrés par leurs enseignants d’Histoire-Géographie et de Sciences économiques et sociales
  • Lycée Vauvenargues (Aix-en-Provence, France) : un groupe d’élèves en classe de première, encadrés par leurs enseignants d’Histoire-Géographie

Nous remercions les élèves de France et du Maroc, ainsi que leurs enseignants, qui ont participé à tester, au cours de l’année scolaire 2011-2012, la faisabilité de la méthodologie de travail proposée dans ce dispositif.